SEMAINE 06 - Sauvés !

Sixième semaine d'aventures graphiques pour les dix graphonautes qui étaient douze…

La chronique des rebondissements !
Sauvetage en direct (samedi 10 mai à 23 H au dimanche 11 mai à 3 H )
Des voix étranges se sont mise à lancer des appels de détresse dans le salon. Les graphonautes comprennent que ce sont des leux passagers clandestins qui les supplient de les secourir, du fond d'une crypte perdue dans les dédales de l'astéroïde !
Le samedi soir, Hadja, Pifou, Julie et Feyd se lancent dans une campagne de recherche acharnée (et que les auditeurs terriens peuvent suivre en direct dans le salon-forum). Les clandestins, qui ignorent le lieu de leur détention, vont mourir de faim. Tout ce qu'ils savent, c'est que la crypte se trouve proche d'une zone de tuyaux.
Hadja et Julie décident de faire intervenir une escouade de robots, et bientôt la connexion physique s'opère. Les clandestin entendent les robots hurler le nom du secteur dans lequel ils se trouvent, et communiquent l'info au Salon. Hadja, Julie, Feyd et Pifou finissent par trouver l'entrée de la crypte.
Decouvrez le second antre des clandestins !
Cliquez dans l'image ci-dessus pour découvrir le second antre des clandestins.
Après cinq semaines d'isolement, Sébastien et Diablotus se retrouvent intégrés dans le groupe !
Une ombre dans la nuit :
Le grand salon, sous la lumière des étoiles. Un visiteur silencieux promène un rayon lumineux dans la pièce déserte. Les douze petits graphonautes dorment à poings fermés…
Voir l'animation !
Cliquez dans l'image pour voir l'animation flash.
L'ombre se penche sur le Livre d'Or, et compose un message accusateur contre le graphonaute JiF, accusé d'être l'auteur du site Bouba.
Un graphonaute en accusation…
JiF se débat dans une polémique de plus en plus âpre avec ce mystérieux ennemi, qui gagne bientôt un round majeur en incitant les autres à fouiller la chambre du graphonaute à lunettes. A la stupéfaction générale, Pifou découvre le dossier confidentiel du Dr Annecat sous l'oreiller.
De plus en plus mal en point, JiF attend avec anxiété le duplex de jeudi soir avec le directeur Pajoz, en rassemblant ses dernières munitions. C'est à ce moment que Pifou décide d'aller frapper à la porte de Clot, et se rend compte que sa chambre est inoccupée depuis au moins une semaine.
C'est donc dans une ambiance assez tendue, que le directeur Tylor Pajoz s'adresse au douze graphonautes. Il fait un bilan des activités graphiques et indique de nouvelles pistes d'exploration. Les graphonautes devront partir en exploration dans la Jungle Vectorielle et ramener un maximum d'images.
On s'occupe ensuite du cas du graphonaute JiF, après un tour de table, il apparaît qu'il garde le soutien de l'ensemble de ses camarades.
C'est ensuite à Sami de se faire chauffer les oreilles par le directeur, pour ne pas avoir su protéger Clot malgré ses promesses.
Personne ne s'attendait à la réaction du jeune homme, qui se met à muter à toute allure et à partir en vrille.
On comprend alors que Sami est une des ces Vénusien inoffensifs qui voyagent incognito dans le système solaire, sous toutes sortes de formes d'emprunt. Il est bien connu que cette espèce supporte mal la culpabilité.
Le directeur donne alors son verdict : JiF et Sami ont une semaine pour retrouver Clot et mettre l'infâme Arnaud hors d'état de nuire. Sinon, c'est le retour sur Terre par le prochain cargo pour JiF et pour Sami, la honte de la parole non tenue à une partenaire potentielle.
 
Julie est excusée, elle a le mal de l'espace !